Bordure

Historique

Haut de page

La Fondation : de 1980 à aujourd’hui

 

1980

La Fondation des maladies mentales est créée par le Dr Yves Lamontagne, ancien président du Collège des médecins du Québec et alors directeur du Département de psychiatrie de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine. La Fondation a alors comme mission principale l’octroi de bourses de recherche en santé mentale à des universitaires francophones du Québec.

1992

Inauguration par la Fondation du Centre de recherche en santé mentale Fernand-Seguin, nommé en l’honneur de ce grand vulgarisateur scientifique.

1998

Lancement de Solidaires pour la vie, un programme de sensibilisation et de prévention de la dépression auprès des étudiants de 3e, 4e et 5e secondaire du Québec, de leurs parents ainsi que des intervenants des écoles et des CLSC.

2000

Déploiement de la campagne La dépression, c’est une maladie et ça se soigne, avec laquelle la Fondation élargit ses activités de sensibilisation afin de joindre la population dans le métro et les autobus de la STCUM, un réseau où transitent alors plus de 500 000 personnes par jour.

2001

Octroi de plus d’une soixantaine de bourses et de dons au cours des dix années précédentes, entre autres, à des centres de travail adaptés aux personnes souffrant de maladie mentale et à des organismes québécois qui offrent aux familles des personnes atteintes du répit, de l’accompagnement dans les démarches d’hospitalisation et des appartements supervisés. 

2003

Lancement de Ça me travaille, un programme de sensibilisation et de formation en prévention des problèmes de santé mentale en milieu de travail s’adressant aux gestionnaires, aux employés et aux pairs aidants des entreprises du Québec. 

Lors de cette année, on assiste également au premier Bal Émotions de la Fondation qui réunit, au Centre Bell, près de 800 convives. Sous la présidence d’honneur de Mme Mila Mulroney, cette soirée a pour but de sensibiliser la communauté des affaires aux maladies mentales et permet du même coup d’amasser près d’un demi-million de dollars pour la cause. Le Bal Émotions a depuis été présenté à deux reprises, soit en 2005 et en 2007.

2005

QUAND ON SOUFFRE DE DÉPRESSION
Première grande campagne de sensibilisation de la Fondation qui comportait un message d’intérêt public pour la télévision et la radio, de l’affichage grand format, un encart publicitaire ainsi que de la publicité sur Internet. L’objectif de cette campagne consiste alors à mieux faire comprendre ce que vivent les personnes atteintes de dépression et à modifier les perceptions à leur égard, tout en offrant une grande visibilité à la Fondation. 

2008

LES MALADIES MENTALES ENLÈVENT 1 QUÉBÉCOIS SUR 6 
Déploiement par la Fondation de sa deuxième grande campagne de sensibilisation, qui a pour but de démontrer l’impact de la maladie mentale sur la personne atteinte et sur ses proches afin que la population prenne conscience de « l’urgence d’agir ».

2011

Lancement par la Fondation du programme Agir à tout âge, qui vise à sensibiliser les aînés, les proches aidants, les intervenants et les professionnels de la santé à la dépression et à l’anxiété chez les aînés au moyen de formations et de conférences gratuites.

 

Haut de page

Président-fondateur

Dr Yves Lamontagne
CM, CQ, M.D., FRCPC, FAPA, F.Adm.A
Président-fondateur
Président du conseil d’administration de 1980 à 1991 

Président-directeur général du Collège des médecins du Québec de 1998 à octobre 2010, le Dr Yves Lamontagne a d’abord travaillé comme professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et comme président de l’Association des médecins psychiatres du Québec. C’est en 1980 que le Dr Yves Lamontagne, alors directeur du Centre de recherche de l'Hôpital Louis-H. Lafontaine, a créé la Fondation des maladies mentales qui portait alors le nom de Fondation québécoise pour la recherche sur les maladies mentales. À ce moment, l’objectif de la Fondation était de donner aux chercheurs du Québec un centre où ils pourraient faire avancer les connaissances sur les troubles psychiques sans avoir à s’expatrier. Sous sa gouverne, la Fondation réussira à amasser l’argent nécessaire pour la construction du Centre de recherche Fernand-Seguin dont l’inauguration a eu lieu le 23 septembre 1992.

Après ses études en médecine, Dr Lamontagne a travaillé en Afrique comme responsable des camps des enfants biafrais. Par la suite, il a entrepris ses études en psychiatrie qu’il a terminées à l’Institut de psychiatrie de Londres. Auteur de plus de 200 articles dans des revues médicales au Canada, aux États-Unis et en Europe, il a aussi publié 34 livres et 30 chapitres de volumes. 

Au cours des années, il a poursuivi simultanément une carrière en recherche, en enseignement, en communication et en administration. Ses travaux lui ont valu plusieurs prix et décorations honorifiques, tant au pays qu’aux États-Unis, et il est récipiendaire de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec. En octobre 2003, il a été élu Grand Montréalais de l’année dans le secteur social. En plus d’être médecin spécialiste, il est Fellow Adm.A de l’Ordre des administrateurs du Québec.

Le Dr Lamontagne est actuellement consultant pour divers organismes, conférencier et président d’une entreprise de gestion.

Plus de 30 ans se sont écoulés depuis le premier conseil d’administration et il est toujours présent. Il va même jusqu’à pousser des airs de chansons lors de spectacles-bénéfice au profit de la Fondation. Le Dr Yves Lamontagne demeure à ce jour l’un des principaux piliers de toutes les réalisations de la Fondation des maladies mentales qui désire ici lui témoigner une profonde reconnaissance.

 
Haut de page

Présidents antérieurs

Dr Martin Tremblay,M.D., M. Sc., FRCPC

Prédident du Conseil d'administration de 2009 à 2012

Le Dr Martin Tremblay, fut en poste de janvier 2009 à septembre 2012. En plus d’être psychiatre, il exerce de multiples fonctions au sein de la communauté médicale. Il occupe également le poste de codirecteur de la Clinique Expertise Neurosciences et il est chef du service interne du Département de psychiatrie au Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM). Sous sa gouverne, la Fondation a notamment lancé son programme de porte-parole scientifiques afin d’augmenter sa notoriété publique ainsi que le programme Agir à tout âge pour les aînés. 

Jocelyne Monty

Présidente de 2002 à 2008

Parmi les grandes réalisations de la Fondation sous la présidence de Jocelyne Monty, mentionnons, entre autres, le financement du programme Solidaires pour la vie, la création du Comité des Ambassadeurs et la tenue de trois éditions du Bal Émotions. Mme Monty a également contribué, à titre de présidente d’honneur, à la campagne de financement Il y a urgence d’agir de la Fondation.

Gaétan Marois

Président de 2000 à 2001

En 2000, Gaétan Marois est devenu président du conseil d’administration. Sa priorité : élaborer le programme Ça me travaille et tenter de l’implanter dans les milieux de travail, convaincu que le programme pouvait offrir une réponse adéquate aux besoins.

Wilfrid Hénault

Président de 1997 à 1999

Wilfrid Hénault siégeait au conseil d’administration de la Fondation depuis quatorze ans quand, à la demande d’Yves St-Amand, il en est devenu le président en 1997. Mentionnons notamment son engagement dans la réalisation de ce qui est devenu par la suite le programme Solidaires pour la vie.

Yves St-Amand

Président de 1993 à 1997

Au cours des vingt années où il a siégé au conseil d’administration de la Fondation, Yves St-Amand a été pour celle-ci l’une de ses principales ressources en matière de positionnement, de réflexion stratégique et de communications. Il en a été le président entre 1993 et 1997. Son décès survenu en mai 2006 a signifié pour la Fondation la perte d’un précieux collaborateur. 

André Caillé

Président en 1991

En janvier 1991, André Caillé a succédé au Dr Yves Lamontagne à la présidence de la Fondation et mis son réseau de contacts au service de la vaste campagne auprès des entreprises destinée au financement de la construction du Centre de recherche Fernand-Seguin.

Bordure